Traiteurs événementiels : comment se sont-ils adaptés en 2022 ?

  

Entre les confinements et le télétravail, les années 2020, 2021, mais également 2022 ont bien marqué la filière événementielle !  

Après des mois où le format hybride prônait, le secteur doit continuer de surprendre afin de marquer les esprits. 

Les traiteurs n’ont bien évidemment pas été épargnés et ont dû se réinventer dans l’adaptation de formats de repas. 

Face à cette situation, vers quelles solutions événementielles se tourner ? Comment proposer de l’innovation tout en faisant face aux restrictions auxquelles nous faisons face ? Quels seront les enjeux pour cette année 2022 ? Nous allons vous délivrer les nouveautés pour cette année sous le signe de l’optimisme ! 

 

L’importance du digital : réseaux sociaux

Le traiteur représente l’une des professions de l’événementiel qu’il est difficile d’adapter en digital. C’est pourquoi l’importance d’une communication, d’un partage de photos et d’événements sur les réseaux sociaux est fondamentale. 

Le milieu culinaire est très visuel : plus les clients verront les créations des chefs, plus il y aura de demandes. D’ailleurs, Instagram est le réseau social où l’esthétique joue un rôle primordial dans la psychologie des internautes. En effet, il permet de fédérer une identité visuelle et de susciter l’envie. Les photos sur Instagram occupent plus que jamais le devant de la scène marketing. 

Qui n’a jamais recherché le restaurant ou le traiteur sur les réseaux sociaux afin de voir ses créations ? Les commentaires et les avis sont tout aussi importants, car ils reflètent l’expérience client. De plus, ils permettent le plus souvent de valider son choix avant d’effectuer une réservation. 

Les autres réseaux sociaux sont également importants, en effet, ils génèrent du trafic. Ils  permettent aussi d’accroître la notoriété de l’enseigne. LinkedIn est connu pour développer son réseau professionnel et effectuer une veille active sur notre environnement. 

Chaque partage d’informations augmente la popularité de l’activité du traiteur dans un secteur en constante évolution ! 

 

Vers des événements plus green, l’importance du RSE !

Un événement green n’est plus une tendance, mais une habitude de consommation qui va être prise par notre société. Les entreprises adaptent toute leur stratégie de réception afin d’être plus responsable et exemplaire. 

Pour limiter l’empreinte carbone d’un événement, plusieurs postes seront concernés. 

L’anti-gaspillage alimentaire, l’utilisation de vaisselle récupérable ou biodégradable, la réutilisation d’épluchures de légumes pour concocter de bons mets… 

 

Favoriser l’anti-gaspillage ?

Pour limiter l’empreinte carbone de votre événement, il est important de chasser le plastique et de laisser place aux matières naturelles. 

Chez Calixir, nous accordons de l’importance à l’anti-gaspillage. Voici quelques-unes de nos actions concrètes : 

– Récupération du surplus alimentaire au laboratoire et sur les prestations extérieures (sur demande en fonction des besoins),

– Récupération de la vaisselle et des bocaux en verre amenés sur prestations,  

– Proposition de lunch box sous forme de bento réutilisables pour les événements post-COVID, 

– Utilisation d’un packaging plus durable (sachets en kraft pour le sucre, pailles en bambou, plateaux repas éco-responsable…) 

Il est possible aussi de continuer à se réinventer en pratiquant le recyclage d’épluchures de légumes pour en faire de bons mets, en réduisant l’étendue de l’offre traiteur pour rester au maximum sur des plats de saison. Cela diminue fatalement la perte alimentaire. 

Faire des paniers anti gaspillage inspirés de « Too Good To Go » et proposer des produits avec une DLC du jour même fait également partie de nos actions. 

 

Du beau, du bon, du local !

Un événement green, c’est faire attention à la provenance des produits, à ce qu’ils soient de bonne qualité et made in France. Aujourd’hui, la recherche d’un produit local fait l’objet d’une attention accrue auprès des consommateurs. 

Nous avons pris l’habitude de référencer nos provenances et nous tenons également à le communiquer sur nos événements. Par exemple, notre miel et nos jus de pommes proviennent de la Seine et Marne.
En effet, la connaissance et l’origine des produits sont un gage de qualité  pour les clients.

L’une de nos prochaines actions est d’afficher la provenance et l’origine des produits sur nos buffets lors d’événements. Le but est d’étendre notre communication auprès de tous nos convives et participants. 

Le niveau d’exigence est désormais élevé : le plat doit être beau, bon et provenir d’un périmètre géographique court.

 

La tendance flexitarienne

De plus en plus de consommateurs s’interrogent sur leur consommation au niveau de la quantité, mais surtout de la qualité. Aujourd’hui, il est question de manger moins, mais mieux ! 

Le régime flexitarien se différencie de ses confrères végétariens et carnivores. Il consiste à assouplir sa consommation de viande ou de poisson et à sélectionner des produits de saison plus qualitatifs en accordant les protéines animales de manière occasionnelle. 

Ce nouveau comportement alimentaire est en réalité un régime omnivore équilibré, expliqué par la diététicienne et experte Weight Watchers Aurélie Biron-Paumard. On limite ainsi les produits de synthèse et les additifs, en privilégiant la qualité, la saison et le fait maison. Il n’y a aucun interdit, juste du limité. 

Nous tentons au maximum de proposer une variété de formules et menus adaptés à toutes les envies de nos clients. Parce qu’il y a des allergies, des intolérances, ou tout simplement des convictions personnelles, les buffets végans ou repas végétariens font partie de nos demandes auxquelles nous devons le plus possible essayer de répondre.